Qui suis-je ?

Autant que je me souvienne, et déjà très jeune, j’ai un problème relationnel avec la nourriture! Quand je mange, je ne me sens pas bien : je suis mal dans ma peau, lourde, déconnectée, démotivée, déprimée, en un mot, fatiguée!

En grandissant et avec l’adolescence, je commence à m’intéresser à mon physique et donc à mon poids. Je me prive de manger en permanence pour ne pas grossir. Et oui, comme beaucoup, mon poids fluctue.

À 36 ans, je prends 25 kilos, on me diagnostique une hypothyroïdie.

Un peu plus tard, on découvre que j’ai la maladie de Lyme. J’ai des problèmes inflammatoires, et je suis encore plus fatiguée qu’avant.

A 42 ans, je commence donc fortement à m’intéresser à ma santé et à mon alimentation. Je me forme à la nutrithérapie, aux huiles essentielles et aux fleurs de Bach.

Grâce à cela, je parviens à me soigner, sans aucun médicament, sauf pour mon hypothyroïdie, mais je diminue drastiquement la prise d’hormones thyroïdiennes.

Dans mon processus de transformation par l’alimentation, je teste de nouveaux concepts comme l’alimentation sans gluten, végétarienne, végane, le régime Seignalet, le jeune, le régime céto, le régime hypocalorique et sûrement d’autres… Mais tous ces noms ne sont pas très importants, puisque finalement, aucune de ces méthodes ne m’apporte vraiment ce que je recherche: me sentir bien dans mon corps et dans ma tête.

Ce qui importe, c’est l’apprentissage. Ils vont me mettre sur la voie de l’alimentation suprême, ce qui va me permettre de me sentir bien dans les sphères essentielles au bon développement d’un être humain : physique et émotionnelle.

Ceci marque un grand tournant dans ma vie : celui de me sentir complète en devenant entrepreneur. Mon alimentation est devenue une alliée précieuse car j’y puise toutes mes ressources : énergie, motivation, concentration, détermination, bien-être. Et cerise sur le gâteau, sans prendre un gramme.

Je m’appelle Béatrice, je suis coach en nutrition, passionnée de photographie culinaire, et aujourd’hui, je ne me suis jamais sentie en aussi bien.